Qui sommes nous ?

Le Groupe Altax se place aujourd'hui parmi les cinq cabinets les plus connus de l'hexagone exerçant une activité d'audit en fiscalité d'entreprise. Cela grâce notamment à une clientèle qui se conserve à travers les années et un nombre constant de nouveaux partenariats florissants.

Concrètement, il s’attaque à l’ensemble des problématiques que rencontrent au quotidien les PME tout comme les grands groupes dans le domaine du fiscal, du social, de l’énergie et l’environnement.

Rares sont les cabinets pouvant se vanter être capables d’apporter des solutions sur tous les secteurs essentiels en matière de coûts pour leurs clients ; que ce soit les taxes, les charges salariales, en passant par les énergies (électricité et gaz) ou les frais généraux (téléphonie, internet). Et ce, tout en restant une structure à taille humaine.

Le groupe peut aussi compter sur ses clients historiques du secteur bancaire et institutionnels, mais aussi sur les PME qui représentent la masse essentielle de la clientèle, vouant à ce jour une entière confiance envers le groupe Altax, qui a su se rendre toujours disponible et efficace tout au long de ses missions et nouant naturellement des liens très étroits entre le client et les collaborateurs du cabinet.

Il est un partenaire indispensable dans la situation économique actuelle où les sociétés ne peuvent se permettre de subir des erreurs entraînant bien souvent d’importants trop payés de la part de l’administration fiscale ou autre organisme.

Le groupe Altax, c’est aussi cette capacité d’être constamment à l’affût du nouveau poste d’optimisation qui permettra à ses clients le bénéfice de nouvelles économies.

L’annulation de la taxe professionnelle, qui représentait à elle seule, plus de 70% du chiffre d’affaires annuel du groupe aurait dû se traduire par une terrible chute des résultats entre 2010 et 2011. Mais grâce à son potentiel à rebondir et toujours élargir la palette des études proposées à ses clients, cette baisse s’est limitée à 10%, en grande partie grâce au succès des nouvelles missions de Crédits d’Impôt (Recherche, Métiers d’art…).

La CET pour autre exemple, ayant pris la place de la Taxe Professionnelle ‘’annulée’’ en 2010 est devenue une cible privilégiée de par sa complexité (CFE & CVAE) et sa corrélation directe avec l’imposition foncière des locaux où siège l’entreprise, qu’elle en soit ou non propriétaire. Le potentiel d’économies réalisables, limité du fait de l’écrêtement pour les premières années de la mise en place de cette nouvelle taxe, est à ce jour totalement relancé. Le chiffre d’affaires du groupe ALTAX parle de lui-même constatant une hausse de près de 300% entre 2014 et le seul premier semestre 2015.

Le poste des Frais Généraux qui n’est plus à exclure dans la conjoncture actuelle connaît lui aussi un succès considérable pour répondre à l’importante demande globale des sociétés clientes. Le groupe ALTAX a quasiment même doublé son chiffre d’affaires sur ce poste entre 2013 et 2014, des chiffres qui se confirment au premier semestre 2015.

www.groupe-altax.com © 2016 | Tous droits réservés